CHRONIQUES D’UNE VILLE QU’ON CROIT CONNAÎTRE

Sens Interdits, Festival de théâtre international, nous amène le monde et ses soubresauts en invitant des artistes debout !

Damas. 2011. Nuit d’été. À l’aube de la révolution. Le sort du pays est sur le point de basculer. Une jeune syrienne met fin à ses jours. Elle s’appelle Nour, lumière en arabe. Damas, la ville qu’on croit connaître, s’érige de mystère. Une enquête est ouverte et une femme, Roula, en sera le personnage principal. Comme toute une jeunesse syrienne éprise de liberté, Roula paiera le prix de son intégrité. Témoins des violences et arrestations des premiers mois de révolution, Wael Kadour et Mohamad Al Rashi trouvent une écriture juste et sensible à ces parcours de femmes bouleversants. Ces deux artistes en exil réunissent au plateau une troupe composée de très grands interprètes syriens et libanais qui portent avec finesse les fragiles espoirs dont frémissent ces chroniques intimes et puissantes.

تُقدم شابة على الانتحار في دمشق خلال بداياتالثورة عام 2011 . اليوم في المنفى، يعيد فريق من الممثلين السوريين واللبنانيين تشكيل محيطها عبر العائلة والحي والمدينة من خلال سلسلة من التحقيقات المتخيلة تنسج لنا عرضاً مسرحياً سياسياً وحميمياًيطرح مفهوم المقاومة.

Mise en scène : Mohamad Al Rashi, Wael Kadour
Texte : Wael Kadour
Jeu : Mohamad Al Rashi, Ramzi Choukair, Hanane El Dirani, Amal Omran, Mouaiad Roumieh, Tamara Saade
Création sonore et musique : Vincent Commaret
Musique night club : Clément Queysanne
Création lumières – Régie Générale : Franck Besson
Scénographie : Jean-Christophe Lanquetin
Traduction : Nabil Boutros

Dates

Vendredi 18 octobre
Samedi 19 octobre
Tarif spécial En arabe (Syrie) surtitré
Horaire : Vendredi 20h / Samedi 16h / durée : 1h15

Spectacle programmé dans le cadre de Sens Interdits, Festival de théâtre international, qui aura lieu du 16 au 27 octobre – Métropole de Lyon

Réservez vos places